Corona

CORONAVIRUS COVID-19: mise à jour le 30/04/2020

Qu’en est-il des tests COVID-19 dans le cadre de la relation de travail?

À présent que des autotests sont disponibles en pharmacie depuis quelque temps, la question se pose de savoir si ces tests peuvent aussi être utilisés dans le cadre de la relation de travail. Est-ce que cela a un sens et, dans l’affirmative, quelles sont les conditions à respecter?

Quelle est la différence entre les tests auto-administrés et les autotests?

Pour pouvoir l’expliquer, nous devons d’abord passer en revue les différentes méthodes de test:

  • Le test RT-PCR: en laboratoire, le matériel génétique viral (ARN) est multiplié un grand nombre de fois (jusqu’à plusieurs milliards de fois) puis détecté. Il s’agit d’un processus relativement long, et la réponse prend entre quelques heures et quelques jours.
  • Le test antigénique rapide: les protéines virales sont détectées directement en laboratoire ou via un kit de test, sans multiplication donc. Ce processus donne un résultat en quinze minutes. D’où l’appellation 'rapide'.

Il existe en outre différentes façons de prélever un échantillon:

  • Au moyen d’un bâtonnet long dans le nez. L’échantillon est prélevé tout au fond du nez/dans la gorge. Ce prélèvement doit donc être effectué par du personnel médical qualifié, sous la supervision d’un médecin (d’entreprise).
  • Au moyen d’un bâtonnet court dans le nez. L’échantillon est prélevé à l’entrée du nez (2 cm). La personne testée peut le faire elle-même. Il s’agit donc d’un test auto-administré.
  • Au moyen d’une pipette à salive spéciale. La personne testée le fait elle-même. Il s’agit donc aussi d’un test auto-administré.

La question suivante concerne la personne qui analyse le test:

  • Le laboratoire;
  • Le collaborateur du médecin (du travail);
  • La personne testée elle-même. Il s’agit alors d’un autotest.

Test auto-administré et autotest:

  • Test auto-administré: la personne testée prélève uniquement l’échantillon. L’échantillon est analysé sur place ou par un collaborateur qualifié du médecin du travail ou dans un laboratoire (test de salive).
  • Autotest: la personne testée prélève et analyse elle-même l’échantillon. Ce test a lieu en principe en dehors de l’entreprise.

Quelle est la place des tests auto-administrés et des autotests au sein de l’entreprise?

  • La loi autorise l’utilisation de ces tests dans un cadre strict où le médecin du travail joue toujours un rôle clé. La raison en est que la définition d’une stratégie de gestion et de maîtrise de la pandémie de COVID-19 au sein d’une entreprise nécessite un travail sur mesure.
  • Pour gérer la pandémie actuelle, le plus important reste de respecter les mesures de prévention. Les tests ne peuvent en aucune façon remplacer les mesures de prévention. Au contraire, ils sont uniquement la pièce finale éventuelle après le respect de toutes les autres mesures de prévention.
  • En toute logique, les tests auto-administrés et les autotests sont moins fiables que le test PCR classique, 'la référence absolue'.
  • Les différents tests mentionnés présentent chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Pour mettre en place une stratégie de tests, il convient donc de tenir compte, entre autres:
    – de la fiabilité de la méthode de test;
    – de la fiabilité du prélèvement;
    – de la fiabilité de l’analyse;
    – du nombre de tests positifs à prévoir;
    – de la probabilité réaliste de faux positifs et de faux négatifs;
    – de la motivation du personnel à y collaborer. Le salarié ne peut pas être contraint de se faire tester ou de se tester lui-même;
    – du nombre de personnes vaccinées.

Le conseil de Mediwet:

  • Nous déconseillons absolument l’utilisation d’autotests. Ceux-ci n’ont pas leur place sur le lieu de travail.
  • Les tests auto-administrés peuvent en revanche être utilisés sur le lieu de travail, mais toujours sous la supervision du médecin du travail ou de l’un de ses collaborateurs.
    – Le prélèvement est effectué par le travailleur au moyen d’un bâtonnet nasal court sous surveillance. L’analyse (test antigénique rapide) est effectuée par le médecin du travail ou par l’un de ses collaborateurs du service de prévention.
    – Le prélèvement de salive est effectué par le travailleur lui-même. L’analyse est alors réalisée en laboratoire (PCR).
  • Les tests antigéniques rapides, administrés par un personnel médical qualifié et toujours sous la supervision du médecin du travail, peuvent être utilisés pour la gestion des clusters et en guise de tests préventifs après une évaluation des risques réalisée en collaboration avec le médecin du travail.
  • Les pouvoirs publics ont prolongé jusqu’au 30 mai 2021 la période d’obtention de ces derniers tests gratuits (avec bâtonnets nasaux longs) Mediwet peut demander ces tests pour les entreprises affiliées dans lesquelles la réalisation de tests rapides peut apporter une valeur ajoutée. Le matériel de test est donc gratuit, mais leur administration ne l’est pas.
  • L’employeur ne peut pas commander lui-même ces tests gratuits auprès des autorités.

Si vous avez encore des questions concernant les tests, n’hésitez pas à envoyer un e-mail à testen@mediwet.be.



CORONAVIRUS COVID-19: mise à jour le 09/04/2020

Combien de temps dure une quarantaine en cas de test positif sous le même toit ?

Une personne ayant eu un contact à haut risque avec une personne testée positive doit respecter une quarantaine de 10 jours. La quarantaine peut être levée en cas de test négatif au bout de 7 jours. Le jour 1 est le lendemain du dernier contact à haut risque.

Mais comment devez-vous compter si vous vivez en contact étroit avec la personne positive ? Quand se situe votre dernier contact à risque qui marque le début de vos 10 jours de quarantaine ? Le dernier contact à haut risque est en fait la veille du jour où votre cohabitant est guéri. La personne est présumée guérie après au moins 10 jours et 3 jours sans fièvre avec amélioration des autres symptômes.

Si la personne vivant sous le même toit et testée positive ne présente plus de symptômes, la quarantaine commence donc après 10 jours.

syringe-5873159_1920.jpg

Vaccination contre le COVID-19

Pourquoi vous faire vacciner

Le virus SARS-CoV-2 peut vous rendre gravement malade. Certains patients ne ressentent que peu de symptômes, voire aucun, tandis que d’autres en sont affligés pendant une longue période. Dans certains cas, la maladie peut même être mortelle. C’est imprévisible. En vous faisant vacciner, vous vous protégez contre le virus SARS-CoV2. En outre, une immunité de groupe apparaît lorsque 70 % de la population se fait vacciner. Cette immunité de groupe freine la multiplication du virus au sein de la population et nous permettra de maîtriser la pandémie et de retrouver ainsi une vie sociale normale.

Sécurité du vaccin

Il est possible que certaines personnes hésitent à se faire administrer un nouveau vaccin. C’est une réaction normale. Les vaccins approuvés ont toutefois été testés et approuvés selon la même procédure que d’autres vaccins déjà bien connus. La rapidité de développement de ce vaccin s’explique par le fait que le secteur pharmaceutique a jeté toutes ses forces dans la bataille. Par ailleurs, certains processus de développement qui se déroulent normalement en séquence ont pu être exécutés en parallèle.

Comment fonctionne le vaccin ?

Le vaccin pousse votre corps à créer des anticorps. Après la vaccination, si vous entrez en contact avec le virus, votre corps reconnaîtra l’intrus et pourra créer immédiatement des anticorps capables d’en venir à bout. Vous ne tomberez donc pas malade, ou très légèrement.

Selon le type de vaccin, il faut une ou deux injections pour être vacciné correctement. Il n’existe pas encore de certitude sur ce point, mais l’on présume fortement que le vaccin fonctionne également contre les variantes du virus qui circulent actuellement.

vaccination-2722937_1920.jpg

Effets secondaires éventuels

De même que tous les autres vaccins existants, ce vaccin peut lui aussi provoquer des effets indésirables. C’est une conséquence de la création des anticorps. Les principaux effets secondaires sont les suivants :

  • Douleur au site d’administration
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Douleurs musculaires générales
  • Fièvre

Ces effets secondaires durent généralement entre un et deux jours. S’ils se présentent, vous pouvez éventuellement prendre un antidouleur ou un médicament contre la fièvre.

Qui ne peut pas recevoir le vaccin ?

Vu qu’il s’agit d’un nouveau vaccin, et par souci de sécurité, il est recommandé que les personnes suivantes ne se fassent pas vacciner :

  • Jeunes
  • Femmes enceintes
  • Femmes ayant un désir de grossesse (il est recommandé de ne pas tomber enceinte dans les deux mois suivant la deuxième vaccination)
  • Femmes allaitantes
  • Personnes présentant une fièvre de >38° C et une infection aiguë
  • Personnes ayant effectué récemment (moins de deux semaines) un test PCR positif
  • Personnes ayant reçu un autre vaccin au cours des deux dernières semaines (tétanos, hépatite, grippe...)
  • Personnes présentant des antécédents de réaction allergique grave à n’importe quel autre vaccin dans le passé

Les personnes présentant des troubles de la coagulation peuvent recevoir le vaccin, mais il est important de le signaler avant la vaccination. Le personnel chargé de la vaccination pourra ainsi en tenir compte lors de l’administration du vaccin.

Le Call Center des pouvoirs publics assurant le suivi des contacts pour les personnes testées positives au COVID peut contacter Mediwet sept jours sur sept. Ces appels ont lieu lorsqu’un travailleur employé par une entreprise affiliée à Mediwet est testé positif au COVID-19. Nos traceurs donnent à leur tour les informations et les consignes nécessaires à l’entreprise concernée et prennent les mesures requises à l’égard des travailleurs. Nous assurons ainsi à nos clients un traitement rapide et correct.

Afin de limiter la propagation de la maladie au sein de l’entreprise, vous devez également respecter les mesures de précaution existantes. Il reste important que chacun respecte les mesures d’hygiène élémentaires et garde toujours une distance suffisante entre soi et les autres. Le télétravail est obligatoire lorsque c’est possible.

Mediwet a créé un certain nombre de documents qui peuvent vous aider, en tant qu’employeur, à assurer le suivi des contacts en cas d’identification d’un travailleur contaminé par le COVID-19 dans votre entreprise.
Vous trouverez les procédures à suivre en cas de test positif d’un collaborateur au COVID-19, sur la plateforme en ligne My Mediwet. Pour ce faire, vous avez également besoin du formulaire d’évaluation ainsi que des dossiers « contact à haut risque »et « contact à faible risque ». Ces derniers se trouvent également sur My Mediwet.

En cas de contacts à haut risque dans l’entreprise, vous pouvez aussi toujours nous contacter.

wood-2557258.jpg

Offre en ligne

Nous travaillons tout le temps à une offre en ligne de sessions de formation et d'information en néerlandais. Si vous êtes intéressé, n'hésitez pas à vous inscrire.

Découvrez notre offre en ligne
wood-2557258.jpg

Une question concernant corona?

N'hésitez pas à nous contacter.

Avez-vous une question généralle concernant le coronavirus COVID-19? Informez-vous à la page site web du gouvernement.

Cliquez ici pour l'information du corona dans d'autres langues.

Consultez FAQ
Afbposterrodekruis.png

Restez informé

Vous voulez trouver plus de nouveautés postés par Mediwet? N'oubliez pas de consulter notre page de nouvelles où nous conservons tous nos messages actuels.

Découvrir les actualités

CORONAVIRUS COVID-19: mise à jour le 02/11/2020

Pas disponible

Guide générique pour lutter contre la propagation du COVID-19 au travail

Afin d’assister les entreprises dans la reprise progressive de leurs activités économiques, le gouvernement (et ses partenaires) a rédigé le 'guide générique pour lutter contre la propagation du COVID-19 au travail'. Ce guide fournit un cadre avec des mesures qui peuvent être adaptées par les différents secteurs et par chaque employeur à leurs spécificités.

En outre, certains secteurs ont également élaboré un guide sectoriel ou un protocole, sur la base d’une décision collective des membres d’une commission paritaire. Ces protocoles viennent compléter le guide générique ou apportent le cas échéant des clarifications spécifiquement applicables au secteur concerné. Vous trouverez ici les liens vers les différents guides sectoriels.

Source: werk.belgie.be

books-1831917Omgezet.png

Sur My Mediwet : documents et informations utiles sur le coronavirus COVID-19

Après vous être connecté(e) sur le portail clients My Mediwet, vous pouvez consulter les documents ci-dessous dans la rubrique Publications (mot-clé : corona).

  • Mesures de prévention COVID-19/politique de prévention
  • Analyse des risques COVID-19
  • Check-list CBE

Vous y trouverez également plusieurs affiches utiles.

Rendez-vous sur My Mediwet.
shutterstock_362066123.jpg

Restez en bonne santé au travail en cette période de coronavirus

Vous voyez partout apparaître le #restezchezvous (#Blijfinuwkot). Pour votre propre santé et celle des autres, il est recommandé de rester à la maison et de faire du télétravail autant que possible. Cette situation peut avoir d’autres effets secondaires sur votre santé physique et mentale. Vous êtes plus sédentaire, mangez plus facilement des snacks (moins bons pour la santé) qui se trouvent dans l’armoire de la cuisine et remplissez moins vos poumons d’une bonne dose d’air frais extérieur.

Mediwet donne régulièrement des conseils sur le télétravail sain.

Tenez donc nos trucs & astuces à l’œil.

FODVolksgezondheid.jpg

Mise à jour par les autorité

Suivre les derniers changements autour de COVID-19.

Plus d'informations
Mediwetcoronabus2.jpg

#aidersinécessaire

Mediwet apporte aussi sa contribution en ces temps marqués par le coronavirus. Nous mettons nos voitures médicales à la disposition des hôpitaux qui peuvent utiliser notre matériel médical.

Nous sommes fiers de notre équipe pour son engagement et sa disponibilité !

#aidersinécessaire #ensembleplusforts

DeZorgSamen_logo_compact.jpg

Saviez-vous qu’en coulisses, Mediwet donne un coup de main aux prestataires de soins indépendants ? Lorsqu’un prestataire de soins indépendant prend contact avec Mediwet, nous nous tenons prêts à l’aider. Nous sommes fiers d’apporter notre petite pierre à l’édifice de cette façon.

N’hésitez pas à regarder la vidéo d’instructions pour une bonne hygiène des mains